Rechercher des monuments

Le Saint Monastère Patriarcal et Stavropégique est situé à petite distance de la ville de la Canée. Il fut fondé au milieu du 16ème siècle, lors de dernière période de l’Occupation Vénitienne en Crète. Dédié à la Vierge Marie, la Source de Vie, le Monastère est appelé « Chrysopigi ». Le maître des lieux était le médecin et philosophe Ioannis Chartofylakas, un illustre habitant de la Canée qui y vécut au milieu du 16ème siècle et y fonda le Monastère en tant que cloître masculin. Tout au long de la période vénitienne, le Monastère de Chrysopigi devint un centre spirituel important pour la ville de la Canée, doté d’un grand nombre de moines et d’une riche bibliothèque. Durant l’Occupation Ottomane, en l’an 1654, le Monastère fut élevé au rang Patriarcal Stavropégique. Il subit une multitude de maux de la part des Ottomans et c’est en 1821, lors du début de la Révolution Grecque, qu’il fut détruit et déserté. Depuis l’année 1848, le Monastère n’a cessé de se rénover et de se repeupler. Durant la 2ème Guerre Mondiale, le Monastère servi de centre de commandement pour les troupes d’occupation allemandes. Les moines furent contraints de quitter le Monastère qui subit finalement d’importants dégâts et altérations touchant à la structure architecturale des édifices. Une période de grand déclin et de marasme suivit. En 1976, Chrysopigi fut transformé en Monastère féminin. La nouvelle communauté restaura de fond en comble le Monastère, réalisant en parallèle une œuvre de renouveau aussi bien sur le plan spirituel que culturel. Au sein du Monastère de Chrysopigi l’épicentre de la vie est l’adoration. Au quotidien, la Sainte Liturgie, ainsi qu’en général les différents services religieux attirent un grand nombre de jeunes gens qui affluent vers le Monastère de divers endroits plus ou moins proches. Les sœurs du Monastère se consacrent à la pratique de divers arts monastiques traditionnels, tels que l’iconographie byzantine et la fresque, la broderie au fil d’or, la sculpture sur pierre, la reliure et la restauration de livres et archives, l’apiculture, la fabrication de bougies, d’encens et de savon artisanal, l’agriculture biologique sur les terres monastiques, etc. Parmi les produits biologiques du Monastère, l’huile d’olive – qui est produite en grande quantité – est proposée à la vente dans un emballage dédié. La fraternité du Monastère travaille également à sensibiliser le public à l’écologie à travers l’action sociale, telles que des programmes d’enseignement environnemental, adressée aux élèves de tous les niveaux, aux étudiants et à d’autres catégories de jeunes gens. Au cœur des activités du Monastère se trouve enfin l’édition d’ouvrages. Ceux qui relatent les paroles de Saint Porphyre Kafsokalyvite ont déjà été traduits dans plus de vingt langues. Deux musées sont ouverts au public au sein du Monastère de Chrysopigi : le Musée ecclésiastique et le Musée des arts et traditions populaires. Saint Monastère Patriarcal et Stavropégique de la Vierge Marie – Source de vie – Chrysopigi
73100 Chania, Crète
tél. : +30 28210.91125, 28210.29840
fax : +30 28210.97600
e-mail : [email protected]
site Internet : www.imx.gr